La violoniste irlandaise

et ses amies

Elle est là, faite de rien.

Le son est son silence

Sa musique son trance

Elle violonne en bois

De son archet fragile

Elle danse sans bouger

Elle joue dans l’air de rien

Avec ses mains de bois

Avec ses doigts sculptés

 

C’est un  violon d'Ingres

Il m’a pris par le cœur

M’a imprégné l’envie de lui donner la vie.

M’a poussé à sculpter

          Cette belle Irlandaise

Violoniste de bois

 flottant sur l'océan.

Cette folle violoniste

Au cœur de chêne vieux

Au corps dansant dans l’air

Âme rousse celtique, âme douce poétique

Frôlement d’un archet minutieux

Crie d’un violon mystérieux

Chant d’une musique silencieuse.

 

 

Elle est, elles sont, elles seront chaque fois

Sculptées par la passion

vibration imaginaire

D'une violoniste féerique

Création artistique

D’un modeste bouchoteur

Sculpteur fantaisiste

                De la violonce de ses rêves…